2050

Écrite en 1994, 2050 n’est pas une chanson alarmiste, ni même pessimiste. Elle est de forme plutôt interrogative. Évidemment, il faut y répondre; le futur l’exige, le conditionnel l’implore. Et dans cette perspective, je fais encore confiance à l’intelligence et à la créativité des femmes et des hommes d’aujourd’hui, de demain, et ceux d’après… pour ceux d’après.

2050

J’ai peur qu’y ait quelque chose dans l’air

Qui fasse qu’un jour on n’en ait plus

Qu’à trop marcher dans les hautes sphères

On foule du pied tout le surplus

Que rest’ra-t-il en l’an 2050

Les poissons dans l’eau seront-ils si heureux

Le mois d’avril de l’an 2050

Saura-t-il suffire au cycle merveilleux

___________________________________

REFRAIN

J’ai si mal parfois rien qu’à la pensée

Que ceux qui viendront pourraient manquer

De c’que j’aurais eu

De c’qu’ils n’auraient plus

Pour ceux d’après

Et ceux d’après

___________________________________

INSTRUMENTAL

Pas sûre que les forêts du monde

Demeurent les poumons de la terre

Qu’en observant une mappemonde

On n’y voit pas d’autres déserts

Que serons-nous en l’an 2050

Amants du soleil auront-ils fait peau neuve

C’est pas si loin en l’an 2050

Quand mille ans, c’est une goutte d’eau qui r’garde le fleuve

REFRAIN

_________________________

Paroles et musique: Reynald Fortier
Interprète: Éloise Bisson
Arrangeur:
Paul Bisson

_________________________

© Éditeur : Groupe Musinfo Inc.

musinfo@musinfo.com

SOCAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s